Contenu

S’informer sur la conditionnalité des aides PAC

Les règles de la conditionnalité sont détaillées pour chaque campagne sur des fiches techniques comprenant une fiche d’introduction générale et plusieurs fiches établies selon les « exigences » ou « normes » qui présentent notamment :

  • les objectifs de la réglementation visée par la conditionnalité,
  • les exploitations concernées,
  • les points contrôlés et les cas de non-conformité présentés sous forme de grille,
  • les conditions et délais de remise en conformité des anomalies prises en compte dans le cadre du système d’avertissement précoce (SAP),
  • la pondération des cas de non-conformité.

POUR QUI

Les exploitants agricoles qui bénéficient au moins d’une des aides mentionnées ci-dessous sont soumis à la conditionnalité :

  • les aides couplées et les aides découplées du 1er pilier de la PAC ;
  • les aides à la restructuration et à la reconversion des vignobles ayant donné lieu à un premier versement au cours de l’une des trois années civiles antérieures (consulter également le site de FranceAgriMer) ;
  • certaines aides de développement rural (2nd pilier de la PAC), à savoir :
    • les indemnités compensatoires de handicaps naturels (ICHN),
    • les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) et les mesures en faveur de l’agriculture biologique de la programmation 2015-2020 souscrites depuis 2015,
    • l’aide au boisement des terres agricoles (qui relève des programmes de développement rural de chaque région),
    • l’aide à la mise en place de systèmes agroforestiers.

QUAND

Les exigences de la conditionnalité s’appliquent sur l’ensemble de l’année civile, soit du 1er janvier au 31 décembre.

COMMENT

Les fiches techniques présentant les règles à respecter au titre de la conditionnalité sont consultables sur le site telepac

Cet article a-t-il répondu à vos questions ? Prenez 1 minute pour répondre à l’enquête en ligne et nous aider à nous améliorer !